Au cœur de la stratégie premiers secours du gouvernement, le DAE (défibrillateur automatisé externe) continue son déploiement …

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

Après le défibrillateur obligatoire pour les établissements recevant du public (ERP) de catégorie 1 à 3 au 1er janvier 2020, et catégorie 4 au 1er janvier 2021, c’est désormais certains ERP de catégorie 5 qui ont obligation de mettre un DAE libre d’accès à dispositions des occupants.
Selon le code de la construction et de l’habitation, les ERP « Constituent des établissements recevant du public tous bâtiments, locaux et enceintes dans lesquels des personnes sont admises, soit librement, soit moyennant rétribution ou une participation quelconque, ou dans lesquels sont tenues des réunions ouvertes à tout venant ou sur invitation, payantes ou non. Sont considérées comme faisant partie du public toutes les personnes admises dans l’établissement à quelque titre que ce soit en plus du personnel ».
Depuis le 1er janvier 2022, les ERP suivants de catégorie 5 ont pour obligation de posséder un défibrillateur automatisé externe :

  • Des structures d’accueil pour personnes âgées et les structures d’accueil pour personnes handicapées ;
  • De l’ensemble des établissements de soin ;
  • Des gares ;
  • Des hôtels-restaurants en altitude ;
  • Des refuges de montagne ;
  • Des établissements sportifs clos et couverts ainsi que des salles polyvalentes sportives.

Les défibrillateurs automatisés externes autorisés par la loi doivent posséder une certification CE, les défibrillateurs automatiques et défibrillateurs semi-automatiques sont autorisés
Il est possible pour des ERP placés sur un même site géographique de mutualiser un DAE selon l’article R.123-21 du code de la construction et de l’habitation, mais attention à prendre en compte les plages horaires d’accès du DAE qui doivent être compatibles avec les heures de présence des personnes.
Pour que le DAE soit utile le jour J :

  • la signalétique doit être faite pour permettre de trouver rapidement le matériel par le plus grand nombre
  • la maintenance doit être faite (et remplacement des accessoires périssables) pour garantir une disponibilité 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.
  • le signalement effectué en l’enregistrant sur la base nationale GEO’DAE du ministère de la santé
  • après utilisation, une maintenance doit être réalisée pour le rendre de nouveau opérationnel.

Il est, en parallèle, conseillé pour un employeur d’équiper l’établissement de travail avec des défibrillateurs DAE, si certains salariés présentent des risques cardiaques (activité physique élevée, distance avec les centres de secours …).

Certigo dispose d’une équipe d’experts spécialisés dans les solutions de premiers secours (incendie, secours, plan d’évacuation …), n’hésitez pas à vous rapprocher de notre service vente et maintenance qui vous conseillera : Laure  contact : laure.marchand@certigo.fr 

Demande de devis